Soutien à nos commerces morgiens

Depuis le début des mesures de confinement, Morgiens.ch et Pro Vélo Région Morges se sont proposés de soutenir nos commerces locaux.

Notre action a commencé par la livraison gratuite quotidienne et à vélo-cargo aux personnes âgées, malades et au personnel médical de leur commandes alimentaires passées dans les commerces partenaires.

Dès le 14 avril nous proposons aux commerces non-alimentaire de livrer pour eux gratuitement leurs commandes deux fois par semaine.

Notre action est bénévole et nous bénéficions du soutien de Carvelo2go pour la mise à disposition des vélos-cargo. Les commandes sont déposés devant la porte afin d’éviter tout contact avec les personnes vulnérables.

Si des dons sont perçus lors de nos distributions, ils seront consacrés à l’achat d’un triporteur “A Vélo Sans Âge” pour promener nos aîné-e-s lorsque les conditions leurs seront à nouveau favorable. Vous pouvez-vous aussi nous soutenir en faisant un don soit par Twint, soit à l’aide de notre IBAN.

Si vous êtes commerçant à Morges et que vous souhaitez bénéficier de notre service, contactez Arnaud par mail.

Si vous êtes consommateur, soutenez, vous aussi, nos commerçants locaux.

Triporteur A Vélo Sans Âge destiné à nos aîné-e-s

Plus de place pour la mobilité douce pour lutter contre le Coronavirus

Complément à notre article ci-dessous

Face à un afflux massif de commentaires suite à notre article ci-dessous, nous aimerions éclaircir certains points.

Tout d’abord nous n’appelons pas la population à ne pas respecter les recommandations de l’OFSP, il est évident que les gens doivent rester chez eux.

Cependant, certaines situations rendent le confinement difficile, aussi bien sur le plan physique que psychologique. Il est bien plus difficile de vivre confiné avec des enfants dans un appartement sans balcon que dans une villa avec jardin.

Or, il faut se rendre à l’évidence. Il n’y a aucun lieu à Morges où les Morgiens et Morgiennes peuvent se déplacer en respectant les règles de distanciations sociale. Les trottoirs ne sont pas assez large pour croiser des gens à moins de 2 mètres et les 3/4 de l’espace public sont réservés à la voiture.

Comment respecter les recommandations de l’OFSP en matière de distanciations sociales dans cette situation ? Notez le rond bleu à droite qui oblige les cyclistes à passer ici.

La solution la plus simple, adoptée par de plus en plus de villes à travers le monde est bien la mise à disposition de l’infrastructure automobile aux mobilités douces.

La réflexion est simple : – de place pour la voiture = + de place pour la mobilité douce = faible concentration de population puisque répartie sur une grande surface = + plus de distance entre les usagers = diminution des déplacements inter-urbain

A l’inverse : – de place pour la mobilité douce = forte concentration de population dans des espaces restreints = risque de propagation plus élevé

Bien entendu, il va de soi que ces infrastructures devront être raisonnablement utilisé par les usagers.

Mais au fait, que va faire notre Conseillère Fédérale Viola Amherd à Pâques ?

Coronavirus : voici comment le Conseil fédéral fête Pâques.

Article d’origine

Mesdames, Messieurs les Municipaux,

Depuis l’entrée en vigueur des moyens de lutte contre le Coronavirus, il ne vous aura pas échappé que la Ville de Morges s’est transformée. Si ses routes se sont vidées de leurs voitures, les cyclistes et piétons sont toujours présents en nombre. Les jeunes adeptes de la petite reine sont même en augmentation. Afin de contribuer à la lutte contre le Coronavirus, de nombreuses villes à travers le monde (New-York, Berlin, Bogota, Mexico …) ont transformées leurs routes vides au profit des mobilités douces par l’installation de pistes cyclables provisoires, et fermetures de routes aux véhicules motorisés.

C’est pourquoi, nous demandons que de telles mesures soient appliquées à Morges, avec en priorité la fermeture immédiate des Quais au trafic motorisé pour la durée des mesures de confinement.
Depuis de longues années notre Association lutte contre cette incohérence typiquement morgienne, où piétons et cyclistes doivent s’entasser coté lac au profit du stationnement automobile coté Jura. Situation qui génère d’ailleurs des tensions entre adeptes de mobilité douce et qui, aujourd’hui, ne nous permet pas de respecter les prescription de la Confédération en matière de distanciation sociale pour limiter la propagation du virus.

Les beaux jours arrivant, les Morgiens et Morgiennes, piétons et cyclistes, vont se retrouver au bord du lac pour prendre l’air et oublier un instant le confinement qui leur est demandé. Il est donc de votre devoir et de votre responsabilité de mettre en oeuvre des mesures leurs permettant de se déplacer en toute sécurité.

Plus d’info ici

Bourse aux vélos, samedi 28 septembre 2019

Samedi 28 septembre nous organisons notre traditionnelle Bourse aux vélos. Vous souhaitez vendre ou acheter des vélos et accessoires vélos (sacoches, carrioles…) rendez-vous à Morges Grand Rue, face au Temple.
-9h – 11h enregistrement des vélos à vendre
-11h – 16h vente
-16h récupération des produits de la vente et des vélos invendus